Nous le faisons tous. Au bout du compte, nous visons tous l’atteinte du plus haut chiffre d’affaires au moindre coût. C’est pourquoi beaucoup d’entreprises tentent d’épargner de l’argent en déléguant la traduction de certains textes à leur personnel bilingue. Que ce soit Suzanne au service à la clientèle ou Martin du service marketing, ils sont souvent sollicités pour ce type de travail même si cela n’est pas dans leur description de tâches.

J’avoue avoir moi-même tenté de réaliser des tâches pour lesquelles je n’avais pas une expertise réelle. Je faisais autrefois ma comptabilité et mon design graphique moi-même jusqu’au jour où j’ai réalisé que cela me prenait beaucoup trop de temps et que la qualité du travail était loin de ressembler à ce que mon comptable et mon designer graphique sont aujourd’hui en mesure de me livrer.

Le fait de demander à du personnel non qualifié d’effectuer du travail de traduction comporte trois problématiques :

  1. Alors qu’ils se consacrent à la traduction de documents, le travail pour lequel ils ont été embauchés ne se fait pas. Qui s’occupera de ce travail à leur place?
  2. Le processus de traduction prend ainsi deux fois plus de temps à faire que s’il était effectué par un traducteur professionnel, car l’employé n’est pas qualifié pour ce travail. De plus, d’autres employés doivent ensuite réviser le tout et apporter certains correctifs. Une cliente m’affirmait justement cette semaine : « J’utilise des gens à l’interne depuis quelques mois, mais ils ne comprennent pas le langage du domaine optique et c’est un véritable casse-tête! »
  3. Quelles seront les répercussions si même après de nombreuses retouches ici et là, le matériel traduit n’est toujours pas à la hauteur? Et s’il ternissait l’image de l’entreprise?

En toute honnêteté, avez-vous réellement épargné de l’argent? Toujours pas convaincu(e)? Continuez à lire…

La parole et l’écriture sont deux moyens de communication très distincts. L’aisance verbale ne garantit pas une écriture fluide à la fois formelle, précise, factuelle et utilisable. La plupart du temps, un texte écrit permettra d’identifier l’auteur comme étant d’une langue autre que la langue d’origine. Selon que l’objectif de votre document est d’éduquer, de représenter votre entreprise ou vous-même, de faire la mise en marché ou d’embaucher quelqu’un – la qualité de votre texte, la nature de votre intention doivent être impeccables. Si vous souhaitez afficher une image professionnelle, une traduction professionnelle représente un très faible coût par rapport au retour sur investissement que vous en tirerez.

La langue française est truffée d’exceptions grammaticales, pouvant facilement mener à de nombreuses erreurs. Les conventions typographiques peuvent varier d’une langue à l’autre. Les imprimeurs et le personnel de bureau, en négligeant la relecture, sont inconscients des conséquences dommageables que cela peut entraîner. Certaines erreurs peuvent ne pas être graves ni changer le sens du texte, mais peuvent donner une indication que l’auteur du texte n’est pas habitué avec les conventions et usages de la langue et cela peut semer le doute quant à la qualité du texte. Même si chaque omission ou erreur est mineure, l’effet cumulatif peut rebuter le lecteur.

Que votre entreprise ait besoin de services de traduction de l’anglais au français, du français à l’anglais ou de l’anglais à l’espagnol, vous obtiendrez toujours, ou presque, de meilleurs résultats en confiant le travail à une agence de traduction professionnelle.

La capacité de bien traduire des documents est une compétence qui peut prendre des années à perfectionner, et la plupart des entreprises n’ont pas le personnel en place pour entreprendre des traductions plus corsées. Un traducteur professionnel apporte une valeur ajoutée à un projet et à une entreprise. Il ou elle offre une maîtrise de la langue, un contrôle de la qualité et une image professionnelle à vos produits.

Enfin, personne ne lit vos textes plus attentivement qu’un traducteur le fait. Les bons traducteurs décortiquent vos phrases en entier avant d’en créer de nouvelles dans la langue cible. Ce faisant, il est fort possible qu’il ou elle tombe sur des sections nécessitant des éclaircissements. Ce niveau supplémentaire d’analyse du contenu original vous permet de le peaufiner afin qu’il soit plus efficace, plus facile à lire et en fin de compte, plus utile.

En espérant que vous commencez à voir les bénéfices de sous-traiter vos projets de traduction à un traducteur professionnel. Nous vous invitons donc à ne pas manquer pas notre prochain article intitulé « Pourquoi déléguer vos traductions à LinguiScience? » Nous avons pensé qu’il serait plus sage de consacrer un tout autre article à ce sujet étant donné que la liste est longue ;-).

C’est toujours un plaisir de travailler avec Sonia et LinguiScience. Nous pouvons toujours compter sur son efficacité et son respect des délais – même lorsque ces derniers sont très serrés. Son professionnalisme est impressionnant.
Claire Daigneault Contrôles Laurentide